Boursorama revendue par CaixaBank en Espagne

Boursorama revendue par CaixaBank en Espagne

Boursorama est présente en Espagne au travers de sa filiale SelfBank jusque là propriété commune de CaixaBank et de la Société Générale. Cette dernière va donc redevenir le seul actionnaire de SelfBank tout comme pour Boursorama en France.

Pour celà, le prix payé par la Société Générale sera le même que celui offert aux actionnaires minoritaires lors de l’OPA simplifiée et d’exclusion de l’année dernière, soit 12 euros par action. Cette opération marque la fin de l’alliance entre la Société Générale et CaixaBank qui a débuté en 2006 après la cession de CaixaBank France à Boursorama. En conséquence, le pacte d’actionnaires signé en mai 2006 et renégocié en mars 2014 par les deux institutions est également résilié.

CaixaBank a également annoncé la signature de la vente à Boursorama de la totalité de sa participation dans Self Trade Bank, la joint venture que les deux entités détiennent en Espagne, qui représente 49% du capital social. Le montant convenu est de 33 millions d’euros. Suite à cette transaction, la joint venture et les pactes d’actionnaires signés en juillet 2008 par Boursorama et CaixaBank sont résiliés. La clôture de cette opération interviendra dès que les autorisations administratives nécessaires auront été obtenues.

Ces deux opérations génèrent des plus-values consolidées après impôts d’environ 38 millions d’euros et auront un impact sur le CET1 en pleine charge d’environ 20 points de base pour CaixaBank. Ces annonces font partie du Plan stratégique 2015-2018 récemment annoncé par CaixaBank, dont l’un des piliers est la gestion active du capital, réduisant ainsi la consommation de capital du portefeuille des entités émettrices.

Michel
Michel Michel est plus doué qu'un poisson rouge pour oublier ce qui lui est aarrivé il y a plus de 10mn tout en étant capable de prédire le futur de manière quasi mystique.